Terrarium Terrarium pour plantes

Terrarium pour plantes

Un terrarium est un espace aménagé pour recevoir des plantes qui nécessitent un certain biotope. Ce sont souvent des plantes bien particulières, qui ont un besoin spécifique. Un terrarium est confiné, de manière à ce que les plantes disposent de leur milieu, et puissent pousser et s'épanouir. Il existe plusieurs sortes de terrarium, et il faut veiller à faire les bons choix en terme d'aménagement et de bocal.image de plantes en terrarium

Quel bocal choisir pour une plante?

Un terrarium est un espace miniature, ce qui explique qu'il soit si apprécié : même en appartement, il est tout à fait possible de se créer son terrarium avec ses plantes. Comme les fameux jardins japonais, le terrarium est apaisant, s'occuper des plantes et en prendre soin est un excellent moyen de se détendre. Pour cela, les terrariums de plantes sont très efficaces.Mais quel bocal choisir pour bien créer son espace ? Les bocaux se choisissent, généralement, en verre, et doivent être dotés d'une bonne profondeur. En effet, les plantes ont des racines, qui doivent pouvoir s'épanouir à leur aise si l'on veut qu'elles poussent bien.La profondeur du bocal est donc primordiale. Les terrariums peuvent avoir différentes formes : ronds, carrés, rectangulaires… Il faut tenir compte des besoins de la plante avant d'acheter son bocal. Est-ce une plante qui aura besoin de beaucoup d'espace, ou se satisfera-t-elle d'un espace plus petit ? Un terrarium est, dans tous les cas, assez petit. C'est le principe de base du jardin miniature. Mais, selon la plante que l'on espère faire y faire pousser, il faudra veiller à choisir un bocal bien spécifique. Il faut se rappeler de choisir un bocal où il sera possible d'y passer la main, afin de pouvoir s'occuper de ses petites protégées.Si le verre est un des matériaux préférentiels, il n'est pas le seul. L'important, pour un terrarium, est de laisser passer la lumière, et que le bocal soit étanche et solide. Par conséquent, nous avons plusieurs matériaux qui auront l'avantage d'être moins fragiles que le verre, comme c'est le cas avec le plexiglas. Il est aussi possible de récupérer un petit aquarium. Après l'avoir nettoyé, il fera office de terrarium et sera tout aussi efficace que les autres contenants.

Quels sont les besoins des plantes en terrarium?

Un bocal – ou un contenant – doit tout d'abord s'adapter aux besoins de la plante qui y sera. Il lui faudra de la luminosité, le bocal devra être transparent ; et un espace assez profond pour que ses racines puissent y être à l'aise. Tels sont les besoins premiers de la plante, ceux qu'il faudra respecter pour acheter le contenant.Le reste dépendra de chacun :
  • De la place,
  • Du style,
  • De l'espace que le terrarium occupera…
Et ces besoins varieront selon chacun. En fonction de la place que nous avons à offrir, et du style que nous souhaitons donner. Un terrarium fait également office de décoration vivante. Il faudra, bien sûr, veiller à ne pas disposer le bocal n'importe où : n'oublions pas qu'une plante a besoin de lumière.

Quelle plante pour terrarium choisir ?

Certaines plantes s'adaptent mieux que d'autres en terrarium. Toutes les plantes ne sont donc pas envisageables, il faut cibler celles qui ont le plus de chance de bien vivre dans cet espace.Faisons la liste des plantes pour terrarium qui sont susceptibles de s'épanouir dans ces espaces :
  • Les bégonias,
  • Les épiscia,
  • Les figuiers (nains ou rampants), pour ceux qui veulent des fruitiers,
  • Les fougères,
  • Le lierre et les mousses,
  • Certaines espèces d'orchidées (miniatures),
  • Les violettes…
Les plantes carnivores aussi adorent les terrariums et y poussent très bien.A éviter : les cactus, et autres plantes grasses, qui nécessitent une certaine sécheresse qu'il est difficile d'obtenir avec un contenant vitré. En effet, dans ces bocaux, une humidité certaine va régner, qui sera néfaste au bon développement de ces plantes.Naturellement, il est tout à fait possible d'assembler certaines de ces plantes pour terrarium, afin d'avoir un bel espace, haut en couleur et en vie. Ces assemblages peuvent prendre du temps avant de faire un choix : il faut savoir quelles couleurs nous désirons, ainsi que les plantes qui peuvent vivre ensemble sans problème (en fonction de leurs racines par exemple).Le matériel nécessaire à la création d'un terrariumUn terrarium diy (Do It Yourself), demande un certain nombre de matériaux pour sa réalisation. Le contenant, pour commencer, sera nécessaire pour y disposer tous les éléments qui viendront s'y intégrer. La pouzzolane sera nécessaire pour drainer le bocal. Il s'agit d'une roche volcanique utilisée pour le drainage des terrarium, essentiellement. Du terreau (normal ou sablé selon les plantes). Les plantes carnivores, par exemple, ont besoin d'un terreau spécial : la tourbe. Pour choisir son terreau, il faut connaître le style de vie et les besoins de la plante – ou des plantes – choisie. C'est la raison pour laquelle il faut vérifier, lorsque l'on fait des assemblages, que les plantes aient approximativement les mêmes besoins.Il faudra également penser à se munir d'un ustensile destiné à tasser la terre et à la répartir dans son bocal, ainsi qu'un entonnoir, pour faciliter la répartition du terreau. Des galets ou des graviers viendront terminer l'installation, après y avoir planté la plante, et feront office de décoration. Le reste est au choix du créateur, qui choisira ses décorations optionnelles et adaptera son terrarium à ses désirs et envies.

Quelles sont les étapes à respecter pour créer son propre terrarium?

Lorsque l'on commence la création d'un terrarium diy, il faut suivre certaines étapes dans le bon ordre. Commencer par nettoyer le bocal est la première étape, cela évite que des bactéries s'y mettent.Ensuite, il faut drainer le fond du bocal, avec la pouzzolane et y ajouter le terreau, la tourbe ou le sable… En fonction de la plante choisie. C'est à ce moment-là que nous plantons la – ou les – plante(s). Il faudra alors penser à l'arroser pour humidifier la terre. Surtout si l'on opte pour des plantes qui nécessitent beaucoup d'humidité, comme ce sera le cas avec les plantes carnivores, les mousses ou encore les fougères. Ces plantes sont des habituées aux milieux humides.Une fois les plantes en place, nous pourrons alors commencer la décoration pure : ajouter des galets ou du gravier, des figurines, etc.

Comment entretenir son espace vivant ?

Une fois que le terrarium sera créé, il faudra l'entretenir. Une plante en terrarium ne demande pas forcément moins d'attention qu'une plante en jardin extérieur, elle va avoir besoin de soins, elle aussi.Il faudra veiller à ce que l'écosystème de l'espace ne varie pas : il est spécifique aux plantes qui y poussent, et dont elles ont besoin pour croître. Le sol (la terre) de cet espace doit demeurer humide, sans être noyé, un juste-milieu est à atteindre. Il faut donc vérifier chaque jour, et même deux fois par jour en été et les jours de chaleur, l'humidité du terrarium.Pour cela, avoir de la mousse sera un excellent indicateur d'humidité ! Si elle commence à jaunir, c'est qu'elle manque d'eau, et qu'il faut donc arroser immédiatement.L'arrosage doit toujours être mesuré, car il est très compliqué d'évacuer un trop-plein d'eau au sein d'un terrarium. Mieux vaut arroser un peu et attendre de voir si cela suffit, que de trop en mettre et se retrouver avec un terrarium noyé.Il faudra également surveiller la condensation. S'il y en a, c'est que le terrarium a subi un écart dans son écosystème. Il faudra donc le déplacer, ou l'ouvrir pour aérer l'espace intérieur. Attention néanmoins, lorsque l'on ouvre le terrarium pour l'aérer, à ne pas oublier de le refermer peu de temps après, sous peine de voir les plantes en souffrir en s'asséchant par exemple. Les espaces intérieurs vivants sont souvent placés dans des pièces où nous allons régulièrement, il est donc aisé d'y jeter régulièrement un œil, afin de s'assurer que tout va bien, que les plantes ne manquent de rien, et qu'elles ne souffrent pas.Nettoyer régulièrement l'intérieur du terrarium sera nécessaire, ainsi que d'enlever toutes les petites branches sèches des plantes à tiges. Il est possible de trouver les indications sur l'entretien spécifique des plantes choisies, afin de ne pas risquer de se tromper.Un terrarium de plantes ne demande pas moins d'entretien que des plantes en extérieur, mais au moins autant, car elles nécessitent de conserver leur écosystème. Il faut être très attentifs aux moindres changements et variations de l'espace qui leur est dédié. S'occuper des plantes est une activité très relaxante, calme, qui apaise. C'est la raison pour laquelle, en plus de l'aspect décoratif, les terrariums sont si appréciés.
non commodo lectus ipsum diam id, elit.