Terrarium Terrarium pour reptile Terrarium Pogona

Terrarium Pogona

par Mon-terrarium




Le pogona de son nom commun dragon barbu est de la famille des agamidés. Il a une durée de vie qui varie entre 4 et 12 ans. A l’âge adulte, il pèse 350 à 500 grammes. C’est un ovipare et un omnivore qui peut faire une bonne compagnie à la maison. Le pogona est un lézard d’Australie qui mesure entre 40 et 60 cm. Il a un caractère docile et calme. Il est inoffensif et apprécie beaucoup les manipulations. C’est un animal robuste et surtout peu contraignant qui adore la compagnie de l’homme.

Animal diurne, il est de type désertique et semi arboricole. Petit animal très curieux, il s’endort dès la tombée de la nuit pour se réveiller tôt afin de se réchauffer au soleil. Il est particulièrement intelligent et observe tous les mouvements de son voisinage. Dès qu’il aperçoit des menaces, il déballe sa bouche en dépliant sa barbe épineuse de couleur noire.

C’est un lézard inoffensif qui ne mort pas. Il est très manipulable que ce soit par les enfants ou par les adultes. Il aime particulièrement la compagnie de l’homme. Il peut se nourrir même facilement dans vos mains. Il est possible d’en héberger jusqu’à 25 à la maison. En groupe, ils ont plusieurs postures pour échanger entre eux. Il suffit juste de se doter d’un terrarium pogona pour tout savoir sur cet animal.

Les bases à respecter pour construire son terrarium: les étapes clés de la fabrication

Le terrarium pour pogonas est l’un des terrariums les plus utilisés par les terrariophiles. Ses détails techniques le distinguent des autres terrariums. Il s’adapte en effet à la particularité de chaque pogona. Il est possible de le fabriquer à la maison ou de l’acquérir dans un magasin agréé.

Taille et dimensions

La taille de votre terrarium varie en fonction de l’âge de votre ami, du nombre d’individus opté et de leur taille. Il est possible d’héberger un animal juvénile de moins d’un an dans un terrarium de dimensions 60×60×60. Le terrarium de longueur 380 cm, de largeur 40 cm et de hauteur 40 cm peut être utilisé par deux pogonas juvéniles. Pour un couple de pogonas adultes ou si le vôtre atteint plus de 40cm de longueur, un terrarium de 120x60x60 est fortement recommandé. Si possible, ne lésinez pas sur la taille et prenez un 150x60x60 si vous sentez que l’espace commence à se faire rare.

Vous pourrez trouver des terrariums 120x60x60 pour 150 euros pour les mois cher. Si vous souhaitez un kit terrarium de cette taille, il vous faudra alors débourser en 250 et 300 euros que vous pourrez trouver en ligne chez vos e-commerçants préférés ou dans votre animalerie spécialisée.

Environnement

Il est important de reconstituer entièrement une nature désertique pour votre animal. Pour avoir un décor désertique, il suffit d’aménager 2 côtés. Le premier côté sert pour l’équipement nécessaire du pogona. Le second côté est utilisé comme milieu désertique. Il est conseillé de mettre dans votre terrarium des branches traitées et d’aménager de petites cachettes pour le bonheur de votre compagnon. Le pogona aime bien grimper. Il faut donc lui installer des pierres et des branches. Pour son bain de soleil, il faut installer les pierres en dessous de la lampe chauffante.

L’installation de votre terrarium doit se faire dans un milieu calme, loin de la lumière des rayons du soleil est un havre de bonheur pour l’animal.

Substrat et sable pour pogona

Le substrat à utiliser varie en fonction de chaque phase de la vie du pogona. Les jeunes pogonas adorent le substrat en hêtre ou en copeaux de bois. Ils dégustent les grillons qui s’y cachent. Il est possible d’utiliser comme substrat de la litière végétale ou du vinyle. Pour les plus petits (2 mois), il est possible de se servir de l’essuie comme substrat. Ce n’est certes pas esthétique mais cela facilite la chasse des petits grillons et évite toute occlusion intestinale. Les adultes se prélassent sur un sable spécial contenant du calcium. Aucune crainte si l’animal le lèche tout temps. C’est sa façon de se sentir dans son habitat naturel.

Hygrométrie, température et éclairage

L’hygrométrie ne doit pas être de plus de 50%. La température de jour au point chaud doit varier entre 36 et 45°C. Elle doit être à 24°C au point froid. Dans le terrarium, la température de nuit minimum est de 20°C. L’usage du thermostat aide à mieux gérer la température corporelle de l’animal. Le pogona est un des reptiles à sang-froid. L’aménagement d’un point chaud d’un côté et d’un autre point froid permet de recréer cet équilibre naturel pour l’animal. Dans son habitat naturel, il va en effet sur des surfaces bien chauffées par les rayons du soleil. Les accessoires tels que les roches, les branches d’arbre et les dunes de sable sont ainsi très utiles dans le terrarium.

Pour le chauffage du terrarium, plusieurs sources de chaleur sont possibles à savoir le tapis chauffant, la lampe chauffante et le cordon chauffant. Les UVB permettent à votre pogona de pouvoir synthétiser de la vitamine D3. Cette vitamine est nécessaire pour le maintien de ses os et muscles. En moyenne, Le terrarium doit être éclairé en moyenne pendant douze heures par jour. L’usage d’un néon à remplacer tous les 6 mois permet d’avoir en permanence et selon les besoins de votre animal des rayons UVA et UVB. Il faut noter que la photopériode varie d’une période à une autre.

Dans le terrarium, la gamelle d’eau placée à l’opposer du point chaud offre des moments irrésistibles de baignade à votre ami. Il est formellement interdit de se servir d’une lampe ou d’une ampoule rouge la nuit dans le terrarium.

Décoration, aménagement et accessoires pour votre pogona

Si vous n’avez pas acheté l’habitat de votre reptile en kit, il existe une plénitude d’accessoires de fond que vous pouvez utiliser pour décorer et aménager le terrarium du pogona:

  • une gamelle pour boire
  • une gamelle pour la nourriture
  • de quoi se cacher
  • une pierre sous la lampe chauffante
  • des troncs et des écorces de liège

Pensez à conserver les deux premiers éléments du côté froid de l’habitat tandis que les autres accessoires devront se trouver du côté chaud. N’abusez pas de ces décorations, il est indispensable de laisser de la place à votre pogona pour faire ses acrobaties.

Egalement, le fait de laisser une pierre sous la plante chauffante n’est pas anodin. En effet, cela permet au pogona de s’y prélasser pour profiter de la chaleur. Quant aux troncs, écorces et branches, cela fera office de cachette mais aussi d’espace de jeux pour se dégourdir les jambes.

Pour en savoir plus, la vidéo ci-dessous vous montrera comment fabriquer à la main votre terrarium:

L’alimentation du pogona selon l’âge et la taille

Au premier abord, veuillez acheter deux récipients ; un pour la nourriture et l’autre pour le bain et l’eau à boire. Le pogona est un animal particulièrement gourmand. Il est omnivore. Au stade juvénile (0 à 6 mois), il consomme à 80 % des insectes et à 20 % des morceaux de légumes et de fruits. Il est conseillé de saupoudrer son repas de calcium et de vitamine D 3 tous les 2 jours.

Pour qu’il ait une bonne alimentation, le choix des fruits et légumes ayant un ratio Ca/P élevé est important. De 6 à 12 mois, le pogona est au stade subadulte. Il aime au cours de cette période de son développement, des insectes (20 %), des fruits et légumes (80 %). Il est possible d’inverser de manière progressive les proportions. Les fruits et les légumes doivent aussi être découpés pour faciliter à l’animal la consommation sans un risque d’indigestion.

Selon sa taille, il peut ingurgiter entre 20 et 30 grillons par jour. Son repas doit être varié et riche en sauterelles, en blattes, en grillons. La taille des grillons ne doit pas en principe dépassée celle de sa gueule. Il est possible à de rares occasions de lui servir des vers de farine, des teignes de ruche, des vers à soie ou des vers morio. C’est le même régime alimentaire qui est compatible au pogona adulte. Il faut juste lui donner par
moment des souriceaux pour son festin.

L’entretien du terrarium et l’hygiène du pogona

L’hygiène dans le terrarium est capitale pour votre pogona. Il faut donc retirer au quotidien les selles de l’animal, lui changer tous les jours le bol d’eau, le substrat et nettoyer convenablement le terrarium tous les 3 voire 4 mois. A l’âge juvénile ou adulte, l’animal a besoin d’un terrarium propre pour éviter la prolifération de germes dans son milieu. C’est un reptile particulièrement robuste si l’on veille scrupuleusement sur son alimentation, sur ses températures et sur son hygiène.

L’utilisation du Reptichips comme substrat est plus hygiénique et surtout pratique. Il absorbe mieux l’urine et les déchets que le sable et les autres substrats. Il doit être changé en principe tous les 2 mois. C’est d’ailleurs le moment idéal pour pouvoir désinfecter le sol de votre terrarium.

Le F10 est un produit qui élimine rapidement tous les virus, les bactéries et les champignons de votre terrarium. Il est sans toxicité pour votre pogona. Il suffit simplement de le diluer dans un pulvérisateur pour désinfecter le terrarium, les gamelles et tous les éléments de décoration présents dans le terrarium. 10 minutes après pulvérisation, veillez à tout rincer pour repartir sur de nouvelles bases sanitaires.

Les excréments doivent être retirés notamment tous les jours afin que le substrat dure assez longtemps et garde une meilleure hygiène. Soulignons que tous les accessoires à l’intérieur du terrarium doivent impérativement être nettoyés à l’eau bouillante pour permettre l’élimination de toutes les formes de parasites possibles. Leur prolifération est un danger mortel pour votre compagnon.

Le cycle de vie du pogona selon les différentes périodes de l’année

Pendant le mois de septembre, le temps d’éclairage, la nourriture et la température sont à diminuer progressivement. Dès mi-octobre, il faut fournir plus d’alimentation à votre pogona. L’hibernation débute en novembre et s’achève en fin décembre. La fin de l’hibernation est le moment propice et idéal à l’accouplement. Entre décembre et début du mois de janvier, on observe la fin de sa période de repos. Il faut donc rétablir non seulement le temps d’éclairage mais la température aussi.

La période d’hibernation est nécessaire pour la reproduction des pogonas en couple. L’hivernation permet de stimuler l’accouplement pendant le printemps. C’est une période au cours de laquelle votre compagnon s’alimente de moins en moins. Dès que le couple de pogonas aura atteint l’âge de la majorité sexuelle, il faut les placer dans un terrarium neutre, désinfecté, nettoyé avec un nouveau substrat ou décor. Le mâle procède à une belle parade nuptiale. L’accouplement peut prendre juste quelques instants. C’est un moment à surveiller de près à cause des violences observées entre le couple. La séparation du couple peut intervenir par moments.

Après 3 ou 4 semaines de l’accouplement, la femelle pond jusqu’à 10 œufs. Elle commence par gratter partout pour les déposer. Il lui faut nécessaire un bac de ponte à intégrer dans le terrarium. Les œufs doivent être couverts de 5 à 7 centimètres de vermiculite humide. Ils ne doivent pas être tournés. Les bacs d’œufs restent entre 60 à 70 jours dans un incubateur à une température de 28° avec une hygrométrie assez forte allant à plus de 90%. Dès l’éclosion des œufs, les bébés pogonas sortent de leurs coquilles. Ils doivent rester encore pendant 24 heures dans l’incubateur.

Ils seront ensuite placés dans un petit terrarium doté d’une température de 33° voire 35°C au plus au cours de la journée avec 12 heures d’éclairage. La température doit être maintenue à 25°C au cours de la nuit avec un niveau d’UVB proche de 10.0. Il est impératif de ne pas nourrir les petits tant qu’ils auront leur sac de vitellin. Il s’agit en réalité d’une petite boule de couleur rose située sous leur ventre. Elle constitue leur réserve de nourriture. Par la suite, assommez leur de petits grillons avec un ajout de calcium. Durant un mois et demi environ, les petits pogonas ont grand besoin d’une bonne hydratation.

Le comparateur de prix des terrariums de pogona

Le prix du terrarium pogona varie selon la taille et la qualité. Les terrariums de dimensions 120×60×45cm sont vendus entre 180 euros à 200 euros. Avec 190 voire 220 euros, il est possible de trouver un terrarium 100×50×60. Le terrarium ayant pour dimensions 120×40×60 est cédé à un prix variant entre 350 et 400 euros. Le terrarium en bois de dimensions 100 ×50×50 est moins cher. Il est vendu à 100 euros. Le terrarium en plastique ou en plexiglass peut même vous revenir entre 30 et 100 euros au magasin.


Vous aimeriez également

velit, tempus Nullam ut Lorem amet, vulputate, Donec efficitur.