Terrarium Terrarium pour reptile Terrarium Tortue

Terrarium Tortue

par Mon-terrarium

La tortue est un reptile à carapace souvent inoffensif pour l’homme. Elle peut être terrestre, marine ou d’eau douce. Il existe plusieurs espèces de tortues terrestres dont la tortue d’Hermann, la tortue Geochelone elegans, la tortue Testudo, la tortue Agrionemys horsfieldii et les tortues Centrochelys sulcata et Stigmochelys pardalis.

Elles peuvent être des animaux de compagnie trouvant facilement leur place dans toute famille. Leur record de longévité peut atteindre près de 150 ans. Même, en élevage et surtout bien soignée, une tortue peut être une bonne compagnie pendant 30 à 120 ans. Il suffit juste de lui trouver un bon terrarium. Voici quelques conseils pour mieux s’occuper d’elle.

Amoureux des NAC (nouveaux animaux de compagnie), découvrez également nos guides pour construire un terrarium pour dragon d’eau, un terrarium pour pogona, un terrarium pour serpent ou encore un terrarium pour caméléon.

Les bases pour construire un bon terrarium pour sa tortue

Le terrarium tortue est un habitat pour accueillir votre tortue. Les dimensions varient selon sa taille. Il faut appliquer cette formule selon laquelle les dimensions doivent faire 10 fois la longueur de sa carapace et 10 fois sa largeur. Pour un bébé tortue par exemple, il faut un terrarium de dimensions 40 cm de longueur, 30 cm de large et 15 cm de hauteur. Les tortues géantes peuvent être logées dans des terrariums de longueur 1,50 m et de largeur 1m. En principe, la tortue aime une grande surface pour effectuer agréablement ses déplacements.

Le terrarium doit être assez solide pour garder en captivité votre animal de compagnie. Il est conseillé d’utiliser des plaques en verre. Il faut les coller avec de la silicone pour plus de solidité et une utilisation plus pérenne.
La décoration doit permettre à l’animal de se sentir dans son habitat naturel. Il est possible de fixer à l’intérieur une planche conçue en contreplaqué ayant 5 mm d’épaisseur. Des branches et même des plantes en plastique peuvent être collées à l’intérieur pour une meilleure hygrométrie. Une couche de billes d’argile peut être placée par-dessus la planche contreplaquée.

Bon à savoir, une couche de terre de jardin peut remplir au trois-quarts la surface du terrarium. La couche de sable est très adaptée pour la tortue de terre. Il est conseillé d’acheter un substrat qui puisse lui permettre de creuser. Le substrat doit être de bonne qualité pour faciliter la gestion des déchets.
Un système de brume peut être installé pour agrémenter le quotidien de votre compagnon. Un aspersoir manuel ou un système de buse à automatisation sont recommandés.

Le terrarium doit être bien aéré car les tortues sont parfois confrontées à des maladies respiratoires mortelles. Il faut ajouter de l’humidité en fonction de l’espèce en présence et de ses besoins. Parfois, il suffit d’un peu d’eau sur le substrat. La température doit être réglée à un niveau acceptable pour votre tortue. Leur organisme exige aussi de la lumière. La tortue de terre a besoin des rayons UV pour la synthèse de la vitamine D. Cette vitamine est cruciale pour la solidité de sa carapace.

En dehors des rayons du soleil, il est impératif de disposer d’un éclairage annexe à partir de lampe chauffante. Il est primordial de respecter le temps d’éclairage nécessaire pour chaque espèce afin qu’elle puisse hiberner. Il est nécessaire d’installer une lampe chauffante qui produit non seulement de la chaleur mais aussi des ultra-violets. Il faut veiller à ce que ce soit une lampe qui produit des UVB et non des UVA. En réalité, les UVA sont défectueux pour la synthèse de la vitamine D.

Un plan d’eau permet à la tortue de s’y tremper selon ses besoins. Des cachettes doivent être placées dans le terrarium afin qu’elle puisse interagir avec son milieu de vie. Sur un meuble karapas, vous pouvez admirer en tout temps votre compagnon.

Les étapes pour créer un terrarium pour tortue

Pour construire un terrarium pour tortue de terre, les éléments indispensables sont un aquarium en verre, de l’eau, une lampe chauffante ou une ampoule fluorescente aux rayons UVB, un thermomètre, un substrat, un hygromètre, un couvercle, un kit terrarium et des décorations. Il est possible de construire soi-même l’enclos en utilisant du bois, du verre, du ciment, de la silicone et de colle d’Araldite.

La première étape consiste à étaler au fond du terrarium un substrat facile à creuser et à nettoyer. Le gravier, le sable fin ou les granules peuvent servir à cet effet. Veillez à ajouter de l’eau déchlorée ou de l’eau simple pour mouiller un peu le substrat.

Des décorations constituent l’étape suivante. Elles peuvent être utilisées pour rendre assez esthétique votre terrarium. Il est possible d’ajouter en effet des plantes, des rondins de bois ou des pierres lisses. Les décorations doivent permettre à votre tortue de se sentir en sécurité. L’arrière-plan et le décor doivent être collés avec de la colle chaude.

La troisième étape est celle de la pose du couvercle. Cet écran protecteur en verre maintient la temperature et l’humidité ambiante à l’intérieur du terrarium. Le choix d’un couvercle grillagé métallique résiste mieux à la chaleur et aux dangers éventuels.

La quatrième étape vise à installer les lampes chauffantes pour la lumière et les rayons UV. Il est recommandé d’utiliser une lampe ou une ampoule qui s’accroche à votre terrarium. Il doit d’ailleurs être allumé sur quelques jours pour être stabilisé. C’est une astuce pour vérifier la fonctionnalité du milieu qui est censé accueillir un nouvel habitant. L’installation d’une minuterie pour le contrôle de la lumière permet de simuler les différents cycles naturels du soleil. Le terrarium ne doit pas être placé directement au soleil au risque de tuer votre tortue. Le terrarium peut être placé sur un meuble karapas.

Pour en savoir plus, vous pouvez visionner cette vidéo pour apprendre à aménager le terrarium de votre tortue de terre

Les éléments à bannir du terrarium

Les objets de décoration tels que les écorces, le bois, la mousse ou le plastique déguisé doivent être non-toxiques et propres. Ils doivent être désinfectés avant leur usage. Il est déconseillé de servir des rondins de bois ou des pierres ramassés dans l’environnement à moins que ces éléments soient bouillis. Les objets lourds ne sont pas conseillés au risque de se détacher pour écraser votre compagnon.

Les décorations avec des bords tranchants sont à bannir ainsi que celles ayant un diamètre inférieur à 3 cm. Il se peut que votre tortue s’étouffe en essayant de l’avaler. Les décorations sous forme de cage ne sont pas adaptées. Il est capital de ne pas créer un espace étroit dans le terrarium au risque de bloquer les déplacements de la tortue.

Contrairement aux tortues d’eau douce ou marines, les tortues terrestres sont des reptiles qui n’ont pas besoin de rampes d’accès. Elles risquent d’ailleurs de se blesser en se hissant là-dessus voire sur le kit terrarium.
La tourbe est déconseillée comme substrat car elle réduit considérablement l’humidité ambiante. Le terrarium de copeaux ou de papier provoque une constipation de l’animal après ingestion. De même, la sciure de cèdre est un substrat très toxique.

L’eau chlorée est aussi déconseillée comme breuvage à l’animal en raison de sa nocivité. Les ampoules chauffantes ne doivent pas être placées dans le terrarium car elles risquent de s’exploser dangereusement. Le verre et le plexiglas ne doivent pas servir comme couvercle. Ils privent votre tortue des rayons UVB et sont enclins à vite se casser. Les tapis et les câbles sont à proscrire comme mode de chauffage. Le niveau de l’eau pour se désaltérer doit être faible pour éviter la noyade.

L’entretien du terrarium et l’hygiène de la tortue

La tortue est un animal fascinant comme compagnie. Elle exige de l’hygiène et son milieu de vie doit être bien entretenu. Il lui faut un habitat convenable, propre, des aliments, une bonne hygiène et surtout des soins vétérinaires.

Il est indispensable de changer au quotidien l’eau à boire de votre tortue. Le récipient d’eau doit être tenu très propre. L’eau contaminée est source de plusieurs maladies mortelles pour votre compagnon. Les écuelles de nourriture et les bols d’eau doivent être lavés à l’eau savonneuse une fois par semaine et rincés à l’eau propre.

Le nettoyage du terrarium n’est point difficile. Il suffit de retirer tout ce qu’il n’a pas mangé après deux jours. Si non, ces aliments en pourrissant vont dégager une odeur nauséabonde et provoquer des bactéries. Les petites crottes de l’animal doivent être retirées avec une petite pelle. Leur accumulation provoque des maladies digestives, respiratoires et épidermiques.

Les tâches sur le terrarium doivent être nettoyées avec un chiffon propre mouillé avec de l’eau savonneuse. Il est nécessaire de se laver correctement les mains que ce soit avant ou après avoir lavé votre tortue pour éviter la transmission de parasites, de maladies, d’infections ou de parasites. Il n’est pas nécessaire de se servir du Javel pour nettoyer l’accessoire du terrarium. L’alimentation de l’animal doit se baser sur des produits bio.

Questions fréquentes pour construire le terrarium de sa tortue

  • Quelle taille de terrarium choisir pour sa tortue ?
  • Quelle température pour une tortue de terre ?
  • Quelle taille peut atteindre une tortue Hermann ?
  • Quel est le prix d’une tortue de terre ?
  • Comment nourrir une petite tortue de terre ?
  • Comment déterminer l’âge d’une tortue de terre ?
  • Comment déterminer l’âge d’une tortue de terre ?

Un comparateur de prix des terrariums

Le prix d’un terrarium varie en fonction de sa matière, de ses dimensions et d’un modèle à un autre. Un terrarium en bois de dimensions 100 cm×50cm×50cm est vendu à 100 euros. Celui de 150×50×50 est cédé à 200 euros environs. Lorsqu’il est à vue panoramique, il coûte entre 150 à 300 euros. Le terrarium en batterie de dimensions 120×50×50 peut être vendu jusqu’à 360 euros.

D’autre part, un terrarium verre a un prix qui varie entre 25 et 400 euros. Par exemple, celui en verre panoramique ayant des dimensions allant de 80×40×50 à 120×50×50 99 est cédé à 149 euros. Pour un terrarium en verre octogonal 40×40×50 ou 60×60×70, il faut compter entre 104 à 125 euros. Lorsqu’il est en verre luxe avec les dimensions variant entre 40×20×20 et 150×60×100, le coût peut aller de 33 à 403 euros.

Le terrarium ayant 3 côtés vitrés est vendu sur le marché à un prix compris entre 160 et 250 euros. Le terrarium avec un bac ouvert de dimensions 80X45X30 revient à 130,08 euros. Le terrarium en plexiglass ou en plastique revient entre 30 et 100 euros. Il est possible de le réaliser soi-même d’ailleurs. Le terrarium smart line est vendu aussi moins cher au magasin.

Avoir une tortue terrestre à la maison est une belle expérience enrichissante et relaxante. Votre responsabilité en contrepartie doit consister à mettre à la disposition de votre amie un terrarium adapté, propre avec les conditions idoines pour assurer sa longévité.

sem, amet, commodo id, id ipsum ut